Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 18:16

*English speakers and speakers of other languages, use Google Translate to translate my blog if you want to know what's going on in Istanbul and Romania.

 

Ça fait un bail que je n'ai pas écrit ici! Mais que s'est-il passé? Moi qui peux pas me la fermer à l'écrit normalement!! J'ai décidé que j'avais assez accumulé d'anecdotes pour au moins vous faire sourire un peu ;)

 

Je suis partie pour Istanbul dimanche soir le 18 juillet (2010). Évidemment, je me suis arrangée pour arriver à la dernière minute, mais étrangement, tous les passagers étaient à la dernière minute (ce côté de moi doit me venir des mes gènes français - c'était un vol vers Paris). 

 

Le vol a été pas si mal si ce n'était pas de mon mal de ventre, envie de vomir, mal être général et du fait que d'abord leur système de télévisions individuelles fonctionnait pas la première heure de vol et qu'ensuite ceux qui ont rempli l'avion ont oublié d'y mettre des écouteurs pour plus que 40 personnes (au moins ils ont pas oublié le gas). Je n'ai jamais eu d'aussi gros repas en avion par contre. AirFrance nous laissent pas jeûner!

 

À mon arrivée à Istanbul, j'attendais dans la rangée pour les Irakiens avec trois Français... On comprenait pas trop où avaient été les autres. Donc on est arrivés les derniers pour faire la file quand on s'est rendus compte qu'on était pas trop au bon endroit. Mais en fait ça a bien été, le gars des douanes ne m'a rien demandé, j'ai récupéré mon sac rapidement et tout a été comme sur des roulettes. Il y a ensuite un mec qui m'a donné un conseil par rapport à quel subway et quel tram prendre. Comme je ne me suis pas du tout préparée pour ce voyage, je n'avais aucune idée comment prendre ce conseil. J'ai décidé de vérifier l'information, et il m'a bien conseillée, c'était plus rapide de sa façon, alors c'est ce que j'ai fait. 

 

Arrivée dans le coin (le plus touristique de la ville, Sultanahmet), je devais demander mon chemin. Un gars me demande ce que je cherchais alors je lui dis. Il me propose alors d'aller plutôt à son auberge. Je lui donne plusieurs raisons pourquoi je n'irai pas (j'ai déjà payé à l'autre place, c'est moins cher, j'y rejoins une amie - dernière information qui était fausse), et il dit "ok" et alors m'explique par où je dois aller pour me rendre où je veux aller. Cool! En Thaïlande, il aurait été frustré et serait parti. Bon départ quand même. Il m'a quand même fallu demander mon chemin presque 10 fois (après chaque fois que je tournais) car plusieurs personnes ne me disaient que le prochain coin où tourner. Je me suis quand même rendue et j'ai eu un lit dans une chambre avec 25 autres personnes. Assez intense mais j'ai bien dormi. 

 

Là eurent lieu quelques jours où je commençais à capoter un peu et me dire que le voyage serait long. La première journée j'avais mal partout et je me sentais pas bien, puis vous devez savoir que c'est extrèmement humide ici et que t'es tout le temps en sueur, jour et nuit. Et puis peu importe où je marchais, j'avais l'impression de ne pas pouvoir sortir du coin touristique, j'y étais comme emprisonnée. Les gens (les hommes, car j'ai presque pas vu de femmes travailler avec le public) t'arrêtent aux deux pas et te demandent de venir prendre un café gratuit chez eux dans le but de te vendre autre chose. Pour quelqu'un qui aime pas super gros dire non, ce n'est pas trop plaisant et ça demande pas mal d'énergie. Mais bon, j'ai fini par m'habituer et surtout, j'ai pu me sauver du coin touristique en déménageant dans un coin tranquille, ce qui m'a relaxé. Maintenant je sais où je peux avoir un repas pour 3$ (au lieu du 12-17$ par repas des premiers jours) et un café turc pour 3$ au lieu du 5-6$ pour les touristes. Une autre chose positive est d'avoir commencé à comprendre comment ça fonctionne ici. C'est la première fois que je ne lis pas sur la culture avant d'aller quelque part, et ça a fait une grosse différence. Et la première fois que je ne traîne pas de Lonely Planet. Au début, t'es vraiment perdue, t'as zéro repère culturel, et je trouvais ça dur. Mais là ça se replace et mon mini choc culturel est passé :).

 

Donc quelques anecdotes. Bien sûr, je dois parler des façons que les gens ont trouvé pour se faire quelques sous. Dans bien des cas, je n'avais pas vu ça ailleurs. Il y a bien sûr de simplement charger deux fois trop cher. Quand ils n'écrivent pas les prix de ce qu'ils vendent (par exemple pour des noix ou des fruits), les prix finissent par être même trop élevés pour des standards canadiens. Sinon l'autre jour, un couple d'amis qui sont venus me rejoindre ici marchaient devant moi et un mec est passé devant eux et a échappé sa brosse devant eux avant de traverser la rue. Mon ami l'a interpelé et lui a montré ce qui était tombé. L'homme était tout content et a fait mine de partir, puis est revenu et a voulu nettoyer les souliers de mon amie. Ils disaient non, non, mais le gars insistait beaucoup, et il a commencé à les nettoyer. Un troisième ami leur a dit que c'était une attrape. Alors ils sont partis "de force" et là le gars leur demandait de l'argent. Ils en ont pas donné... C'est quand même assez bien planifié ce truc. Je suis sûr que les gens sont plutôt mêlés quand ils se font demander de l'argent pour ce qu'ils croyaient être fait en remerciement, donc ils doivent en général en donner, puis y penser ensuite. Sinon un autre truc est ces hommes qui se tiennent au port avec des photos de bateaux et veulent vous vendre un billet qui est en fait un billet d'autobus pour se rendre au bateau (où il faut probablement re-payer). Une chance, on est pas allés, on a plutôt opté pour un bateau sur lequel il y avait plusieurs touristes turcs et où le prix du billet était indiqué en gros. Bref, il faut continuellement être sur ses gardes. Mais il y a aussi de belles rencontres.

 

J'étais assise sur un banc hier quand deux jeunes hommes sont venus me parler. Ils connaissaient trois mots d'anglais seulement, mais un des deux voulait clairement flirter. Il a fini par mettre une main sur mon épaule et coller sa tête sur la mienne et dire "je t'aime". J'ai dû lui montrer ma fausse bague de fiancailles (qui n'a pas vraiment l'air de ça, alors ça fonctionne pas fort comme truc) et lui dire mon âge. J'ai 26 ans alors que lui en a 19. Hehe, mais bon c'était cute. Il m'a ensuite acheté une sucrerie puis j'ai décidé de les suivre sur un toit qui montre un super beau paysage que seulement les Turcs connaissent et ils m'ont offert une bière (qu'ils ont ouvert devant moi, vous en faites pas). Ensuite, deux de leurs amis nous ont rejoint, puis ils sont allés prier à la mosquée, après avoir pris une bière. Eh bien!

 

J'ai aussi essayé un hamam (bain turc). C'était super! Bon, une chose un peu différente est qu'on m'a assigné un homme comme "masseur", mais comme je suis pas trop mal à l'aise, ça a assez bien été. Enfin, jusqu'à temps qu'il me dise "too much kebab" en frotant mon ventre. Lol, une chance que je suis passée en Thaïlande avant, sinon j'aurais été pas mal déprimée! Comment ça se passe? Tu arrives, normalement tu te mets à poil mais comme j'étais avec un homme et dans un hamam mixte (en d'autres mots, pour étrangers), j'ai mis un bikini. Tu as ensuite une serviette et tu vas dans la salle sauna style ancien. Ton "masseur" verse de l'eau sur toi à l'aide d'un plat (c'est à ce moment que tu te sens comme un petit enfant lavé par ta mère - ou dans mon cas, mère version masculine), puis tu te couches sur une table en genre de pierre super chaude et tu sues. Tu sues plusieurs minutes, puis ton masseur arrive et tu vas t'asseoir là où il commences à frotter ta peau avec un crin. Il y a vraiment beaucoup de peau morte!! Quand c'est fini, il te masse et l'à tu retournes sur la pierre où il te savonne et te donne un massage en enfonçant les doigts vraiment profond dans la peau. Oh my God, ça c'était trop bon! Ça dure peut-être 10 minutes, puis il te rince et tu relaxes encore le temps désiré. Nous, ça s'est passé en une heure seulement. J'aurais aimé un plus long massage, mais bon ça doit être super pour la peau!

 

Je vous reviendrai avec d'autres anecdotes et aventures! Et des photos!

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires