Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 18:13

J'ai eu mes vacances hors du Honduras (ajout: à noter que ça fait partie du Honduras, c'est juste culturellement très différent alors je me suis permis d'en faire un pays à part entière). Dans un petit paradis. C'est un de ces endroits à la culture un peu floue, ni occidentale, ni latine. Une culture de voyageurs qui profitent du moment présent et qui exagèrent dans bien des sphères de leur vie (consommation, sexe, passions...). Cet endroit se nomme Utila. 

 

Utila est une petite île. Pas très jolie. Des plages décevantes. Un horizon restreint. Deux rues principales. MAIS, tout près se retrouvent des paysages marins incroyables. Des requins-baleines, les plus gros poissons au monde (j'ai nagé avec l'un d'eux). Des dauphins, des pieuvres, des tortues, des hippocampes, des crevettes, des crabes, des poissons fluorescents. Des épaves. Des cavernes. De la profondeur. Et des voyageurs toujours prêts à s'amuser. Après avoir vécu 3 mois à San Marcos de Colon, où les gens se couchent à 20h30 et la chose la plus excitante à faire pour les enfants est... jouer au soccer dans un champ? (Il n'y a même pas de terrain de jeux ni de piscine publique).

 

Bref, j'ai adoré mes vacances! Ce qui explique que je ne vous aie pas donné de nouvelles ici. Et j'espère grandement pouvoir y retourner en décembre, à la fin de mon stage. Passer Noël au soleil, ce ne serait pas si mal... ;o)

 

Mais ça veut dire que j'ai mille sujets à rattraper - ouch! Je vais faire un effort, mais mon ordi n'est pas fonctionnel en ce moment. Un petit pas à la fois... 

 

Anecdote, j'ai rêvé qu'un homme voulait me frapper dans la cicatrice pour la rouvrir. Je crois que j'étais à moitié consciente que je faisais un rêve, mais c'est comme si je ne voulais pas laisser penser à mon inconscient que je laisserait cet homme me blesser sans me battre, alors j'ai utilisé toute ma colère pour frapper cet homme - ce qui a résulté en un réel coup et fait tomber tous les objets sur ma table de chevet. Rien de cassé heureusement, sauf cet homme dans mon rêve. Pe-ping! 

Partager cet article
Repost0

commentaires